16 janvier 2017

Développer en France, c’est possible et c’est notre choix

Article Image

Ce n’est pas un scoop, la main d’œuvre est beaucoup moins chère en Asie qu’en France. C’est pourquoi nombre de sociétés font développer leurs projets informatiques en Inde. De grandes entreprises de services du numérique comme Alten ou Sopra Steria emploient jusqu’à 30 % de leurs équipes à l’étranger, dans l’espoir de faire de meilleures marges.

Sauf que… le constat est souvent le même : la différence culturelle est trop grande, les délais ne sont pas respectés et au final, les projets coûtent au moins aussi cher, le retard en plus.

Chez Captive, nous développons les applications de nos clients dans notre loft de Boulogne, sans recourir à la sous-traitance. Pas par chauvinisme, mais parce que c’est la condition pour créer des produits de qualité, dans les délais demandés. Nous créons des applications informatiques sur mesure, et nous pensons que la proximité est l’une des clés de la réactivité… et du succès !

Envie d'une autre histoire ?

Lire les anecdotes